Affiche_expo_ciels_de_plages_2021.JPG

Présentation

En 1946 Yves Klein allongé sur la plage de Nice contemple le ciel, tend la main et signe « son œuvre ». Il s’approprie cet espace infini comme l’une de ses toiles.

Cette anecdote est à l’ origine du titre de cette exposition : « Ciels de plages ».

Evidemment lorsque l’on évoque les ciels on pense à Turner mais avant lui le « roi des ciels » selon Corot c’est Eugène Boudin dont notamment les études sur pastels témoignent des infinies variations du ciel (à voir au musée Eugène Boudin à Honfleur et pour les huiles au musée Malraux « Muma » au Havre).

Au bord de la mer le ciel déploie toute sa majesté, son immensité sans aucun obstacle à sa vue.

Le ciel donne la tonalité à l’œuvre : bleue, grise, rose, mauve, céladon, dorée, orangée, rougeoyante…

La lumière c’est la vie .

Bonne visite.

Vernissage

 

 

 

Exposition

Communication

Affiche : 

Flyer : 

1/7
1/59